• Libellé inconnu,
  • Libellé inconnu,

LA LANGUE PORTUGAISE EN CULTURES avec Marinela Freitas

Publié le 12 février 2023 Mis à jour le 8 février 2024

Cycle de séminaires du CRILUS / Programme saison VI / 2022- 2023 Le Cycle « La langue portugaise en cultures » est proposé dans le cadre du Centre de recherches interdisciplinaires sur le monde lusophone – CRILUS /université Paris Nanterre, en partenariat avec la Chaire Lindley Cintra et la Maison du Portugal - Résidence André de Gouveia (Séminaires doctoraux ouverts aux étudiants de Master)

Date(s)

le 28 mars 2023

de 14h à 16h
Lieu(x)

Bâtiment Ida Maier (V)

en salle 210
Plan d'accès

Araignées, Cloîtres, Révolutions : L’actualité de Novas cartas portuguesas.

 
Lorsqu’en avril 1972, en pleine dictature portugaise, Maria Isabel Barreno, Maria Teresa Horta et Maria Velho da Costa ont publié Novas cartas portuguesas (Titre français : Nouvelles lettres portugaises), le livre a été immédiatement interdit et les autrices ont fait l’objet d’un procès. La vague internationale de soutien qui a suivi a atteint des proportions si inédites que l’affaire a été considérée comme la "première cause féministe internationale". Un demi-siècle plus tard, Novas cartas portuguesas reste un classique selon la définition d’Italo Calvino : "Un classique est un livre qui n’épuise jamais ce qu’il a à dire à ses lecteurs". A partir de l’analyse des stratégies de dénonciation et de résistance menées par les trois autrices face aux nombreuses restrictions sociales et politiques imposées par le bras répressif de l’Estado Novo, nous chercherons à analyser l’héritage laissé par l’œuvre tant pour l’innovation littéraire, que pour le développement de la conscience politique du XXIe siècle.
 
Marinela Freitas est professeure du Département d’Études Anglo-Américaines de la Faculté de Lettres de l’Université de Porto. Elle est membre de la Direction de l’Institut de Littérature Comparée Margarida Losa (ILCML) où elle coordonne la ligne de recherches Intersexualidades. Elle a intégré l’équipe de deux projets de recherches sur Novas cartas portuguesas développés entre 2009 et 2015 et a édité avec Ana Luísa Amaral le livre Novas Cartas Portuguesas : Entre Portugal e o Mundo (Dom Quixote, 2014) et New Portuguese Letters to the World: International Reception (Peter Lang, 2015). Elle a rédigé de nombreuses publications en Poétique Comparée et Études Féministes, notamment Emily Dickinson e Luiza Neto Jorge: Quantas Faces? (Afrontamento, 2014; Prix PEN Clube – Essai 2015), et les volumes co-édités (avec Ana Luísa Amaral, Maria de Lurdes Sampaio et Alexandra Moreira da Silva) Legados e Heranças: Políticas (Inter)sexuais Hoje (2019) et (avec Daniel Rodrigues et Assia Mohssine) Travestismos da voz: Cadernos de Literatura Comparada n.º 47 (2022). Elle fait également partie de l’équipe de coordination de la base de données She Thought It: Crossing Bodies in Sciences and Arts.
Partenaires :

Mis à jour le 08 février 2024