• Conférence/Rencontre/Débat (recherche),
  • Séminaire / Formations,

LA LANGUE PORTUGAISE EN CULTURES AVEC JOSÉ BÉRTOLO (UN. NOVA DE LISBOA / IELT)

Publié le 13 avril 2022 Mis à jour le 12 mai 2022

Dans le cadre du cycle de séminaires « La langue portugaise en cultures » proposé par le Centre de recherches interdisciplinaires sur le monde lusophone (CRILUS - Etudes Romanes) de l'Université Paris Nanterre, en partenariat avec la Chaire Lindley Cintra, le lectorat de Portugais de l’université Paris 8, la Maison du Portugal - Résidence André de Gouveia (séminaires doctoraux ouverts aux étudiants de Master).

Date(s)

le 19 avril 2022

De 11h à 13h
Lieu(x)

Bâtiment Ida Maier (V)

Amphithéâtre Robert Merle
Le Problème de l’habitation : les maisons de Manoel de Oliveira
(en Portugais)
 
Descriptif :

Dans le cinéma de Manoel de Oliveira, la présence de la maison, en tant que thème et figure, a une place très importante, en particulier dans les films O Passado e o Presente [Le Passé et le Présent, 1971], Benilde ou a Virgem Mãe [Benilde ou la Vierge Mère, 1975] et Visita ou Memórias e Confissões [Visite ou Mémoires et confessions, 1982/2015]. Partant de ce constat, nous allons discuter quelques questions fondamentales du cinéma de Manoel de Oliveira d’ordre esthétique, poétique et social.  
 
José Bértolo est chercheur post-doc à l’IELT—Faculdade de Ciências Sociais e Humanas (U. Nova de Lisboa) et enseignant invité à l’ESAD-CR. Il développe sa recherche dans les domaines des études filmiques, photographiques et intermédiales, en particulier sur des questions d’ontologie des images, de leur matérialité et de la spectralité. Il a participé à plusieurs évènements scientifiques au Portugal, en France, au Royaume Uni et en Estonie, et il a publié plusieurs articles, chapitres de livres et livres. Il est notamment l’auteur de Imagens em Fuga: Os Fantasmas de François Truffaut (2015), Sobreimpressões: Leituras de Filmes (2019) et Espectros do Cinema: Manoel de Oliveira e João Pedro Rodrigues (2020), publiés chez Documenta. Il a coorganisé trois volumes d’essais, dont Morte e Espectralidade nas Artes e na Literatura (Húmus, 2019, avec Fernando Guerreiro). Et il développe également une pratique de la photographie (www.josebertolo.com).  
Partenaires :

Mis à jour le 12 mai 2022