• Conférence/Rencontre/Débat (recherche),

Rencontre autour de la littérature brésilienne hypercontemporaine

Publié le 26 février 2018 Mis à jour le 27 avril 2018

Dans le cadre du "Printemps Littéraire Brésilien" (organisé par Leonardo Tonus, Sorbonne Université), le Centre de recherches interdisciplinaires sur le monde lusophone – CRILUS (EA 369 Études Romanes) de l'Université Paris Nanterre recevra pour la deuxième année consécutive une rencontre. Elle porte cette année sur la littérature hypercontemporaine en présence de quatre jeunes auteurs brésiliens : Susanna Busato, Rodrigo Ciríaco, Alexandre Staut et Paulliny Gualberto Tort

Date(s)

le 20 mars 2018

De 11h30 à 13h00
Lieu(x)
Bâtiment V (Ida Maier)
Salle R14, rez de chaussée

Descriptif :

Rencontre sur le thème de la littérature brésilienne hypercontemporaine avec Susanna Busato, Rodrigo Ciríaco, Alexandre Staut et Paulliny Gualberto Tort

  • Alexandre Staut (1973) est brésilien de Pinhal/SP. En plus de “Jazz band na sala da gente”, il est l’auteur du roman “Um lugar para se perder”, de "Paris-Brest", et de celui pour enfants “A vizinha e a andorinha”. En tant que journaliste, il est éditeur de la revue littéraire www.saopauloreview.com.br
  • Susanna Busato née à São Paulo, Brésil (1961) est poète (finaliste du Prix Jabuti de Poésie de 2014) et professeure de Poésie Brésilienne à l’Université de l’État de São Paulo (UNESP).
  • Rodrigo Ciríaco est écrivain, professeur et fondateur du « sarau dos mesquiteiros » (l’un des mouvements artistiques et culturels de la périphérie de São Paulo). Il est l’auteur "Te pego lá fora", "100 Mágoas" et "Vendo pó...esia".
  • Paulliny Gualberto Tort est née à Brasília. Elle est écrivaine et journaliste et a publié son premier roman, Allegro ma non troppo, en 2016.


La langue de la rencontre est le portugais. 


Modératrice :

  • Sandra Assunção (Université Paris Nanterre)

 

Pour plus d'informations, consultez le site du Printemps littéraire brésilien

Retrouvez l'affiche en pièce jointe


Partenaires :

Mis à jour le 27 avril 2018